2016 année noire pour l’agriculture française

En un an la chute moyenne du résultat par actif agricole atteint 15%. Les productions reculent dans tous les secteurs ainsi que leur valeur à l’exception des fruits et légumes (effet prix). Le recul le plus spectaculaire est celui des céréales qui perdent 30,9% en valeur, combinaison d’un effondrement des rendements et de prix bas. Ce sont les chiffres des comptes provisoires de l’agriculture 2016 publiés le 13 décembre par le ministère de l’agriculture. La valeur des consommations intermédiaires (intrants) baisse de 2,3% en moyenne mais de 5,5% pour les engrais et amendements (effets prix et volume) en 2016. Les aides directes de Bruxelles baissent de 3,1%.

Le manque à gagner pour l’économie française est considérable, 3,5 milliards d’euros rien que pour les céréales et des exportations en berne. Pour la première fois, le solde du commerce extérieur avec l’UE pourrait devenir déficitaire en 2017. Il baisse aussi avec les pays tiers du fait du manque de production en céréales. Ces chiffres confirment la crise vécue par les agriculteurs qui impacte fortement notre secteur par une baisse de leurs achats en engrais et amendements depuis l’été.

Pour plus de détails :

http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/comptenational2016previsionnelbspca.pdf

http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/comptes2016bilanbspca.pdf

 

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut