De nombreuses informations nous parviennent à l’UNIFA pour signaler des engrais ou des amendements non conformes à la règlementation. Et cela aussi bien dans le domaine des principaux engrais minéraux et organominéraux que des produits « spéciaux » ou des amendements ou encore des additifs agronomiques.

Lire la suite

Le rapport Gallois publié le lundi 5 novembre débute par …

Lire la suite

Les budgets de l’État pour 2012 et 2013 ajoutent les taxes aux impôts et les charges aux prélèvements. Après 8 milliards d’euro en juillet, ce sont plus de 10 milliards d’euro qui se profilent dans le budget 2013. C’est le sujet prioritaire pour l’UNIFA en cette rentrée 2012.

Nos interlocuteurs nous expliquent que la diminution du déficit de l’État est centrale et que ces augmentations de prélèvements en tout genre sont indispensables. La question de la compétitivité des entreprises face à leurs concurrentes européennes et extra européennes est éludée, et nous allons en faire un thème central de notre conférence de presse annuelle du 18 octobre. […]

Lire la suite

La commission européenne, à quelques semaines du début de la troisième phase du système d’échanges de quotas, qui va durer jusqu’en 2020, s’interroge sur le fonctionnement de ce marché.

En effet, depuis le début de la crise économique en 2008, l’activité industrielle se trouve à un niveau très bas et les émetteurs de CO2, producteurs d’énergie et industrie, ont une demande très faible d’achat de quotas. Les prix de la tonne de CO2 ont baissé depuis leur maximum en 2008 de 28 €uro par tonne à une valeur de 7.5 €uro par tonne. […]

Lire la suite

L’embargo sur l’Iran a pour objectif de restreindre les moyens de l’Iran en vue de développer l’arme atomique. Il porte à la fois sur les entreprises, les personnes et les produits, avec des décisions complémentaires de la commission européenne tous les mois, pour empêcher toutes les transactions commerciales avec ce pays.

Si on prend en compte toutes les restrictions de cet embargo, plusieurs entreprises pétrochimiques ou chimiques, dont certaines produisent des engrais, plusieurs banques, les sociétés portuaires, de très nombreuses personnes physiques actionnaires d’entreprises figurent sur la liste…

Lire la suite

Le marché des engrais est un marché mondial, avec des échanges entre les pays producteurs et les pays consommateurs. Ce marché publie mensuellement des données sur les quantités et les prix. L’offre et la demande s’expriment sur le marché, avec de très nombreuses entreprises productrices (plusieurs centaines) dont la capacité de production dépend d’investissements très lourds ; le premier producteur au niveau mondial détient une part de marché de l’ordre de 6%. La demande est tirée par la demande alimentaire, elle-même directement fonction de l’augmentation de la population et des besoins alimentaires…

Lire la suite