L’explosion du distributeur de fournitures agricoles relance la curiosité à propos de la sécurité des produits chimiques.
Pour mieux comprendre les éventuelles causes de l’explosion, regardez l’article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/environnement/2013/04/18/01029-20130418ARTFIG00567-explosion-au-texas-l-ammoniac-en-six-questions.php

Lire la suite

Nouvelles règlementations européennes
Dans le cas des fertilisants, l’application progressive des réglementations REACH et CLP peut engendrer pour certains l’apparition de pictogrammes et de phrases supplémentaires relatives aux dangers et aux précautions à prendre…

Lire la suite

Le phosphore est un élément nutritif essentiel pour tout le monde vivant. Il véhicule l’énergie dans les cellules, entre dans la composition de l’ADN et accomplit de nombreuses autres fonctions métaboliques.

Il est apporté au sol par les excrétions des animaux au pâturage, les effluents d’élevage et les boues de station d’épuration des eaux usées. Les engrais minéraux sont fabriqués à partir de minerai de phosphate naturel. Ils apportent le complément nécessaire pour nourrir les plantes…

Lire la suite

Pour limiter la perte de nitrate dans l’eau, les agriculteurs ont réalisé des progrès sur la prévention en ajustant mieux les apports d’engrais aux besoins des cultures et sur la récupération de l’azote minéral à l’automne en implantant des cultures, dites « engrais verts » ou cultures pièges à nitrate, qui absorbent le nitrate présent dans le sol. Ces engrais verts ne sont pas récoltés, mais enfouis dans le sol avant la culture suivante. De plus, ils permettent de limiter la quantité d’engrais à apporter, en libérant à nouveau au printemps le nitrate piégé à l’automne…

Lire la suite

L’ajustement des apports en phosphore aux besoins des cultures évite d’augmenter inutilement la teneur des sols en phosphore, même si cette mesure n’a pas d’effet direct sur le transfert vers les eaux en tant que tel.

La juste prise en compte des apports de phosphore liés à l’élevage et à l’épuration des eaux usées permet de réduire l’utilisation des engrais minéraux. La part du phosphore recyclé par les produits organiques dépasse les 50% de l’apport total aux sols agricoles en France…

Lire la suite

Il est important de rappeler que les engrais minéraux à base de nitrate d’ammonium ne sont ni explosifs, ni inflammables, ni combustibles. Ils sont comburants, c’est-à-dire qu’ils permettent la combustion d’un combustible.

Dans des conditions normales de stockage et de transport, ce sont des produits inertes qui n’engendrent pas spontanément de risque particulier. Cependant, dans certaines conditions, en particulier lorsqu’ils font l’objet d’un apport de chaleur d’origine externe, certains engrais peuvent être le siège d’un ensemble de réactions chimiques aboutissant à une décomposition du produit…

Lire la suite