Communiqué AGPB – Plein des voix au colloque Génération Blé pour soutenir le projet des céréaliers « 12 défis pour Produire plus, produire mieux »

Agriculteurs, chercheurs, agrofournisseurs et agrodistributeurs, monde de la collecte, du stockage et du commerce des grains, transporteurs, industriels de la transformation des céréales, décideurs publics, importateurs et meuniers étrangers, banquiers, assureurs, professionnels du droit et de la gestion, économistes… : plus de 1000 acteurs ou observateurs de l’économie céréalière française ont participé cet après-midi à la Défense au colloque GÉNÉRATION BLÉ – Ambition Céréales pour 2030 que l’AGPB* a voulu consacrer à l’exploration de l’avenir à l’occasion de son 90ème anniversaire.

Ce colloque a fait ressortir dans un premier temps combien le secteur français des grandes cultures est capable de contribuer aux équilibres mondiaux face à l’ampleur des défis alimentaires et énergétiques, combien la France peut en tirer profit dans sa vie économique, sociale et territoriale, combien c’est son devoir, tant au regard des besoins des nombreux pays qui comptent sur elle que géopolitiquement.

Dans un second temps, l’accent a été mis sur les moyens de réussir que nous offrent les nouveaux progrès des sciences et l’accélération des innovations (génétique végétale, pratiques agronomiques, agriculture de précision, nouvelles technologies de l’information, intelligence du machinisme). Ce que peuvent apporter demain à cet égard les innovations en tant que source de « bioperformance » – c’est-à-dire pour répondre à la fois aux besoins d’accroissement de la production et aux exigences qualitatives et environnementales- a été abondamment illustré.

Analystes expérimentés des courants d’évolution de notre monde et de la société française, MM. Pascal LAMY, précédent Directeur général de l’OMC, et Hubert VÉDRINE, ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002, ont appelé notre pays à jouer pleinement son atout céréalier dans le contexte de la mondialisation et à miser sur la fécondation de la pensée par l’action plutôt qu’à s’enfermer dans la dialectique de la défiance. C’est tout le sens du projet « 12 défis pour Produire plus, produire mieux » des producteurs français de céréales.
* Association Générale des Producteurs de Blé et autres céréales

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut