Etude IFPRI : l’abandon des droits de douane et antidumping sur les engrais serait la solution à la crise agricole

A la demande des syndicats agricoles irlandais, l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) a réalisé une étude économique théorique sur l’impact de la suppression des droits de douane et antidumping sur les engrais.

Les conclusions d’une telle étude libérale sont connues d’avance : plus on favorise le commerce international et plus on augmente le niveau de vie des citoyens !

Nous avons regardé de plus près au niveau de la France : une baisse de 5% des prix des engrais représente 400€ en moyenne par exploitation, et beaucoup moins pour les éleveurs, principales victimes de la crise actuelle.

Le principal reproche fait à cette étude est d’appliquer un modèle économique standard à l’agriculture, en concluant qu’une baisse de prix augmenterait l’utilisation des engrais : la campagne actuelle agricole, comme toutes les précédentes ces 20 dernières, années démontre le contraire : les prix des engrais importés ont fortement baissé pourtant les livraisons sont au même niveau qu’en 2015 !

Qui plus est, une telle étude met totalement de côté les caractéristiques environnementales catastrophiques des engrais importés de Chine !

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut