Directive nitrates : les conséquences sur la qualité des céréales

Les agriculteurs protestent contre la complexité administrative des nouvelles mesures concernant la directive Nitrate et les coûts qu’elles engendrent pour les exploitations.

Mais d’autres conséquences sont à prévoir. Au Danemark la publication d’un communiqué de leur ministre de l’agriculture indique que les règlementations restrictives pour l’utilisation des engrais ont conduit à une perte de 442 millions d’€ en 2012. A l’échelle de la France, cela atteindrait 2,5 milliards d’€ !

Cette perte– causée par une diminution à la fois de la qualité et du rendement à l’hectare – oblige le Danemark à importer le blé nécessaire, notamment à la fabrication du pain.

Faut-il sacrifier la sécurité alimentaire de notre pays à des contraintes règlementaires complexes dont l’efficacité n’est pas mesurée ?

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut