Phosphore et potassium, un apport bien valorisé

L’apport d’engrais phosphaté et potassique calculé par les méthodes de référence est rentable en production de colza et de céréales. Ces résultats sont issus d’un réseau de 15 essais conduits par l’UNIFA et par des coopératives adhérentes à InVivo.
Ces essais pluriannuels ont été localisés sur des types de sol à teneur plutôt moyenne en potassium et plutôt faible en phosphore. Ils sont situés en régions de grandes cultures et ne reçoivent pas d’apports organiques.

La marge supplémentaire dégagée par l’apport combiné P + K est de 29 €/ha en céréales et de 302 €/ha en colza. Les prix des productions retenus sont respectivement de 230€ et de 470€/t pour ces deux cultures. Le coût des engrais est de 0,90 € par kg de P2O5 et de 0,70€ par kg de K2O.

UNIFA va lancer en mai 2012 une communication s’appuyant sur ces nouveaux résultats :

  • Envoi postal à 30 000 agriculteurs d’un supplément Résultats P + K avec le FERTI-pratiques N°25 sur le phosphore
  • Diffusion aux adhérents et sur le site d’une présentation de 17 diapos commentées
  • Exposition sur le stand de l’UNIFA aux journées Oléopro les 20 et 21 juin à Sourches (72) avec 20 000 agriculteurs et techniciens attendus

UNIFA et InVivo souhaitent développer ce réseau d’essais P + K dans les années à venir pour répondre à la question du plafonnement des rendements de colza et de céréales à paille.
Consultez la synthèse des essais P&K

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut