Politiques restrictives de fertilisation azotée : attention danger !

Pour évaluer la qualité du blé, le paramètre le plus important c’est sa teneur en protéines. En dessous d’un certain seuil, le blé ne permet pas de fabriquer du pain et devient alors impropre à la consommation humaine.
Le principal objectif de la fertilisation raisonnée pour un agriculteur reste avant tout la qualité de sa future production, la teneur en protéines étant le principal levier de valorisation des récoltes.

Les politiques restrictives de fertilisation azotée (plafond d’apports, taxation des engrais…) ont toutes conduit à des échecs, avec un recul de la qualité et la nécessité d’importer massivement des protéines végétales pour l’alimentation humaine.

442 millions d’€ de pertes au Danemark
L’exemple du Danemark est un cas d’école en la matière. Ce pays a instauré des mesures restrictives sur les engrais. Leur usage a alors diminué ce qui a engendré, en plus de la baisse des rendements à l’hectare, une dégradation des teneurs en protéines. L’ensemble des récoltes est devenu inutilisable pour la panification et le pays a été contraint d’importer du blé à qualité requise. Récemment, le ministère de l’agriculture danois a indiqué que cette mesure avait conduit à une perte de 442 millions d’€, pour la seule année 2012.
Imaginez des conséquences similaires à l’échelle de la France… 2,5 milliards d’€ !

Nous demandons donc que la politique agricole donne la priorité à la qualité en matière de production de céréales, ce qui permettra également d’améliorer notre autonomie en protéines en diminuant les importations des protéines végétales.

Carence en Azote © Unifa recadrée

Illustration : essai en champ de blé, le rectangle vert plus clair illustre un manque d’azote, le tallage (pluralité des tiges à partir d’une seule plantule) est moins développé et la densité végétale moins importante. (Photo : DR)

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut