Fraudes sur le marché des engrais ?

De surprises en surprises 

Au four et au moulin ! Nous essayons de nous démultiplier pour être présents sur le terrain et sur les différents salons de l’agrofourniture et l’agroéquipement.

Ces derniers temps, nous avons plusieurs fois eu l’occasion – ou plutôt la grande surprise – de tomber sur de nouveaux produits de fertilisation miracle. Argumentaires de choc et commerciaux dithyrambiques entourent ces innovations révolutionnaires sur le mode « Oubliez tout ce que vous connaissiez avant ! Avec ce produit vous allez comprendre la vraie signification du terme efficacité. Quelques kg de notre solution miracle à l’hectare suffiront à remplacer tous les engrais et auront un puissant effet agronomique. »

Waouh ça a l’air génial ! On se croirait un peu sur les marchés où on croise le seul fabricant de casseroles qui n’attachent jamais ou des couteaux qui coupent tout du clou à la tomate sans jamais nécessiter d’être aiguisé. Mais, nous, on aime bien apprendre, découvrir et s’enrichir alors on écoute le discours et on ose demander si le produit est… autorisé à la vente.

Rappelons ici, qu’en effet tout produit de fertilisation, engrais ou amendement quels que soient sa forme, sa formulation, son usage… doit avoir prouvé, notamment, son innocuité et pour cela avoir suivi la procédure d’autorisation de l’ANSES pour bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché (AMM)

Et l’on apprend que « des tests sont en cours et qu’ils auront bientôt leur AMM…

Alors précisons qu’en attendant leur AMM, ces produits n’ont ni prouvé leur innocuité ni garanti la sécurité de leur utilisation, on n’insistera pas sur leur efficacité agronomique prétendue. Par conséquent toutes ces nouvelles formules NE PEUVENT PAS ETRE VENDUES.

L’occasion d’appeler les organisateurs des concours qui priment ces nouvelles solutions à plus de vigilance et surtout les services officiels à des contrôles plus stricts, y compris sur ces salons.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut