Poids lourds à 44 tonnes

Après bien des allers retours, l’Assemblée Nationale a adopté par voie législative le 31 janvier 2012 le principe du 44 tonnes à 5 essieux. Il s’agit là d’une mesure du Grenelle de l’environnement mais aussi d’une obligation européenne (déjà appliquée dans 8 pays). De plus, pour la France, c’est une mesure de simplification administrative : plus de 150 arrêtés préfectoraux sans compter les dispositions nationales, régissent depuis 2008 ce passage au 44 tonnes.

En effet, selon le site de déchargement (pour lequel les préfets doivent prendre des arrêtés individuels !), la nature des produits (rappelons que, pour notre secteur, les seuls engrais organiques sont autorisés à 44 tonnes), les règles sont différentes.

L’obligation d’un sixième essieu à partir du 1er janvier 2014 – qui avait été imposée par un décret et un arrêté du 17 janvier 2010 – n’est donc plus qu’un mauvais souvenir.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut