Les producteurs de grande culture veulent développer une agriculture productive.

Gilles POIDEVIN est intervenu lors du congrès ORAMA, regroupant tous les producteurs de céréales, maïs et oléo protéagineux à Dijon le 18 janvier. Erik Orsenna qui était le grand témoin de ce congrès, a souligné deux points très importants des chiffres présentés par G.Poidevin : tout d’abord, l’agriculture a fait des progrès importants et méconnus de la société, le meilleur exemple est l’augmentation en 20 ans de l’efficacité de l’azote, en effet, en 2011, avec la même quantité d’engrais azotés, on produit 40% de céréales en plus qu’en 1990. L’origine des matières premières de notre industrie des fertilisants est soumise à un grand risque géopolitique, le gaz naturel et les phosphates viennent de Maghreb et du Moyen Orient. La sécurité alimentaire apparemment assurée en Europe par une agriculture durable est en fait très dépendante des sources d’approvisionnement extérieurs.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut