Le plan d’action Algues vertes confirmé

Le rapport remis le 22 mai au gouvernement conforte les orientations du plan d’action décidé fin 2010 pour réduire les nuisances dues aux algues vertes en Bretagne. L’échouage de ces algues est observé dans une cinquantaine de communes depuis les années 70. Les algues fraiches ne présentent pas de risque pour la santé, mais leur décomposition génère l’émission de gaz potentiellement toxique.

Il faut des conditions particulières : des baies presque fermées avec une faible profondeur, de la lumière et des températures favorables au printemps, pour provoquer la prolifération de ces algues. Les éléments nutritifs, azote et phosphore, favorisent la croissance des algues. Pour les contrôler, il est nécessaire de réduire l’entrainement des ces éléments vers les rivières côtières. Depuis vingt ans, le rapport souligne que les quantités de ces éléments atteignant le milieu marin ont baissé respectivement de 30% et de 80%. Cela est dû au traitement des eaux usées urbaines, à l’augmentation du stockage des effluents d’élevage et à l’amélioration des pratiques de fertilisation.

Cependant ces progrès ne sont pas suffisants pour protéger les espaces côtiers les plus fragiles. La généralisation des couverts végétaux hivernaux, l’extension des prairies et des zones humides en bordure de cours d’eau constituent de nouveaux leviers d’action à généraliser. Le rapport appelle tous les acteurs à se mobiliser dans les huit bassins versants désignés par le plan gouvernemental pour construire un modèle de développement intégrant la production agricole et les autres usages économiques et sociaux des milieux marins.

Une diminution plus forte des livraisons d’éléments nutritifs dans les engrais en Bretagne, résultat de la fertilisation raisonnée.

Pour en savoir plus

Le rapport de la Mission Chevassus  » Bilan des connaissances scientifiques sur les causes de prolifération de macroalgues vertes – Application à la situation de la Bretagne et propositions » est disponible à l’adresse suivante :
http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/les-derniers-rapports-r43.html

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut