Marché des quotas de gaz à effet de serre : l’UIC satisfaite du rejet de la proposition de « backloading » par le Parlement européen

Hier le Parlement européen a donné un premier signal fort aux industriels en rejetant à 334 voix contre 315, la proposition dite de « backloading » de la Commission européenne. Cette proposition visait à retarder de plusieurs années la mise aux enchères d’une quantité significative de quotas carbone, dans le cadre de la directive ETS, pour augmenter le prix de ces quotas, jugé actuellement trop bas par la Commission. L’UIC se félicite de cette décision de « bon sens ». En effet, depuis plus de 6 mois, l’UIC a mené un grand nombre d’actions auprès des pouvoirs publics, et notamment des eurodéputés, pour les avertir quant aux impacts négatifs qu’auraient cette mesure sur la compétitivité de l’industrie européenne.

Ce rejet est une bonne nouvelle et les équipes de l’UIC restent pleinement mobilisées sur le coût de l’énergie, facteur essentiel de compétitivité pour notre industrie.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut