15 organisations professionnelles des filières agricoles et agro-alimentaires s’engagent pour l’emploi

Vendredi 3 mai, Gilles Poidevin, délégué général de l’UNIFA, était dans le train avec le Président de la République pour aller signer dans le Doubs la Charte sur l’insertion.

En présence du Président de la République et des ministres de l’économie et des finances, du travail et de l’agriculture , 15 organisations professionnelles des filières agricoles et agro-alimentaires se sont retrouvées autour de la table, à l’Ecole Nationale des Industries Laitières, à Mamirolle.

La signature de cette Charte sur l’insertion valorise le rôle joué par l’UNIFA et l’ensemble des acteurs présents en matière de formation et d’insertion et témoigne de leur engagement dans ce combat à travers la mise en place d’un plan d’action pour l’insertion, la qualification et la requalification des publics les plus fragilisés face à l’emploi.

Les signataires se sont engagés collectivement sur l’année 2013 :

  • à permettre aux entreprises de pérenniser leur capacité d’insertion, à continuer de réaliser des contrats en alternance et à utiliser les dispositifs de formation à leurs dispositions ;
  • à renforcer le principe d’adéquation emploi/formation avec, notamment, l’aide des établissements de formation agricole ;
  • à renforcer les partenariats avec l’ensemble des acteurs publics de l’emploi et de l’orientation (Etat, Pôle emploi, collectivités), notamment les missions locales ;
  • à communiquer auprès de ses réseaux respectifs sur les perspectives d’emploi et les dispositifs de formation professionnelle ;
  • à informer et communiquer sur les dispositifs de contrats de génération ou les dispositifs conventionnels construits sur cette thématique, et sur les emplois d’avenir pour les structures concernées ;
  • à signer 50 000 contrats d’apprentissage et 4 000 contrats de professionnalisation en 2013 ;
  • à développer 450 CIF CDD, 150 CIF professionnalisant et 300 POE (préparation opérationnelle à l’emploi ;
  • à permettre à 3 000 personnes de s’engager dans le dispositif ADEMA (Accès des demandeurs d’emploi aux métiers agricoles) ou actions similaires menées par d’autres branches relevant du soutien FPSPP.
Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut