Livraisons 2016-2017 : un atterrissage global moins lourd qu’attendu

Les statistiques annuelles de l’UNIFA (Union des Industries de la Fertilisation) montrent que les livraisons d’engrais et amendements minéraux basiques en France ont connu une campagne 2016-2017 encore impactée par la crise agricole. Toutefois, si l’on note des situations contrastées selon les produits, l’atterrissage de campagne s’avère moins lourd qu’annoncé, preuve que les bonnes pratiques de fertilisation sont bien assimilées et mises en oeuvre.

« Avec 11,1 millions de tonnes d’engrais et d’amendements minéraux basiques livrées, les volumes demeurent stables au regard des trois dernières campagnes », annonce Florence Nys, Déléguée Générale de l’UNIFA.

L’étude fait apparaître des situations contrastées :
• Les engrais minéraux subissent une baisse de 2 % par rapport aux 3 dernières campagnes, avec 8,9 millions de tonnes commercialisées.
• Annoncées à – 30%, les ventes de phosphore et de potassium terminent la campagne de manière encourageante, à – 10% (moyenne des 3 dernières campagnes).
• Les amendements minéraux basiques paient le plus lourd tribut avec un recul de 22% par rapport à la moyenne triennale, victimes du désinvestissement massif des agriculteurs en période de crise.

«Les différents éléments de la fertilisation sont complémentaires, nous alertons les professionnels sur les probables impacts si cette situation de déséquilibre perdure », précise Florence Nys.

Les récoltes 2017 se distinguent par un bon rendement et un très bon taux de protéines. « Outre des conditions climatiques favorables, c’est l’appropriation des bonnes pratiques et leur mise en oeuvre qui ont contribué à la création de valeur », conclut Thierry Loyer, Président de l’UNIFA. De plus, la filière propose des solutions pour limiter l’impact de la fertilisation sur l’environnement. Elle innove, notamment avec des produits comme les biostimulants, agissant sur la croissance des plantes.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut