L’UNIFA participe aux Etats Généraux de l’Alimentation : le point sur les travaux en cours

Depuis le lancement des Etats Généraux de l’Alimentation le 20 juillet dernier, l’UNIFA est partie prenante de groupes de travail et notamment l’Atelier 3, Axe 1, « Bioéconomie et Economie Circulaire » qui se réunit pour la dernière fois ce jeudi 5 octobre.

Au cours de ces réunions, l’UNIFA a fait savoir que les produits de la fertilisation et de la nutrition des plantes contribuent avant tout à l’augmentation de la biomasse et sont en conséquence un facteur de la bioéconomie.

Trois propositions ont été portées par l’UNIFA :

  • Augmenter l’efficacité de l’azote pour fixer du carbone par photosynthèse ;
  • Encourager et encadrer l’innovation en fertilisation ;
  • Evaluer les ressources organiques et minérales employées pour la fertilisation.

Pour l’UNIFA, il est clair que la durabilité de la production alimentaire et non alimentaire dépend de la fertilité des sols. Engrais et amendements organiques et minéraux augmentent le retour au sol de carbone par les racines et les résidus, éliminent l’acidité et favorisent l’activité biologique. L’innovation introduite par les biostimulants des plantes et du sol profite d’une connaissance plus fine de l’écosystème cultivé et de la microbiologie des sols.

Une meilleure utilisation des surfaces cultivées tout au long de l’année et une fertilisation raisonnée s’appuyant sur l’analyse de terre et la connaissance du sol sont des éléments clés pour le développement de la bioéconomie. Face aux besoins, l’usage des engrais et des amendements minéraux a toute sa place en complément de celui des produits organiques recyclés.

L’UNIFA s’engage donc pour l’avenir, et accompagne la bioéconomie dans le respect d’une agriculture durable, qui passe nécessairement par une fertilité des sols optimale.

A compter du 9 octobre, l’UNIFA sera présente dans les débats de l’Atelier 11 de l’Axe 2 : « Réussir la transition écologique et solidaire de notre agriculture en promouvant une alimentation durable ».  Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des positions de l’UNIFA lors de ces débats.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut