La baisse des livraisons d’engrais minéraux en France se confirme

A fin novembre, le retard des livraisons d’engrais s’accentue. En azote, les agriculteurs pourraient disposer de stocks non utilisés au cours de la campagne précédente marquée par la sécheresse. Une autre cause de déstockage pourrait résulter de la minéralisation des sols très active à l’automne qui a entrainé une absorption importante d’azote par les couverts intermédiaires et les colzas en particulier. Il en résulterait dans la méthode du bilan COMIFER une diminution des besoins d’azote à confirmer cependant par l’état de la végétation en sortie d’hiver.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut