L’autrichien Borealis rachète PEC-Rhin

Le groupe PEC-Rhin, spécialisé à Ottmarsheim dans la fabrication d’ammoniac, d’acide nitrique et d’engrais ammonitrates vient de passer dans le giron de l’autrichien Borealis, l’un des premiers fournisseurs au monde de l’industrie des plastiques et de la chimie. Filiale à 64 % de la Société d’Investissements Internationale de Pétrole d’Abu Dhabi (Ipic), Borealis compte 5.100 collaborateurs dans le monde et a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 6,3 milliards d’euros. D’ores et déjà, il est l’un des acteurs majeurs du secteur des engrais en Europe.

L’unité alsacienne, qui emploie 180 personnes au bord du Grand Canal d’Alsace, appartenait jusque-là pour moitié à GPN, filiale de Total, et pour l’autre moitié au chimiste allemand BASF, qui cherchait depuis un an à céder cette participation.

La transaction a déjà fait l’objet, selon Borealis, d’un feu vert des autorités antitrust.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut