Le recul des livraisons d’engrais confirmé

A fin janvier, le recul des livraisons se précise pour tous les types d’engrais. Seuls les engrais composés azotés NPK-NP-NK maintiennent leur tonnage.
Dans l’est et le centre de la France, les dégâts de gel sur colza et sur céréales entrainent soit un resemis en orge de printemps ou une perte de potentiel se traduisant par une diminution de l’apport d’engrais.
Le risque sécheresse devient préoccupant dans les régions plus à l’ouest et entraine des incertitudes sur les cultures à mettre en place.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut