Revenu agricole et prix des engrais

La publication récente des statistiques du revenu agricole appelle des commentaires étonnants : les organisations agricoles reconnaissent une forte augmentation des revenus des producteurs de céréales, portés par une hausse importante des prix des céréales et de la plupart des productions végétales sur les marchés mondiaux. Cette hausse des revenus serait contrecarrée par la hausse du prix des engrais.

Les chiffres publiés par le ministère de l’agriculture montrent au contraire que les achats d’engrais représentent une part stable, à 11% du chiffre d’affaires des producteurs de grain.

Dans un marché extrêmement concurrentiel, le prix des engrais azotés est déterminé par deux facteurs ; l’évolution de l’offre et de la demande au niveau mondial et les prix de la matière première principale à savoir le gaz naturel. Le marché mondial des engrais fonctionne avec les mêmes tendances lourdes que celui des céréales : la demande est tirée par l’augmentation rapide des besoins alimentaires de la population qui doit passer de 7 à 9 milliards d’ici 2050.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut